forum de discussion générale, humour, amitié, échange d'idée
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» fish oil and anxiety
Mer 3 Aoû 2011 - 11:11 par Invité

» бесплатный прием гинеколога
Lun 1 Aoû 2011 - 23:59 par Invité

» Продвижение неизбежно
Sam 30 Juil 2011 - 20:37 par Invité

» Alle bijzondere dingen in de zaanstreek
Sam 30 Juil 2011 - 2:04 par Invité

» order generic cialis
Ven 29 Juil 2011 - 22:54 par Invité

» tous les végétaux par alpha et en image
Lun 3 Jan 2011 - 22:58 par Invité

» Venez enrichir votre vocabulaire
Lun 29 Juin 2009 - 19:28 par Cheza

» Stargate Worlds
Dim 28 Juin 2009 - 21:37 par darcia

» GTA 4. Donnez vous impréssion sur ce jeux.
Dim 28 Juin 2009 - 21:33 par darcia


Partagez | 
 

 Biocarburant - L'E10, ce nouveau carburant qui irrite les écologistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cheza
Admin
Admin
avatar

Sagittaire Chat
Messages : 186
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 41
Localisation : ICI
Humeur : pas toujours bonne

MessageSujet: Biocarburant - L'E10, ce nouveau carburant qui irrite les écologistes   Jeu 2 Avr 2009 - 23:32

Composé à 90% d'essence sans plomb 95 et à 10% d'éthanol, le biocarburant E10 (ou plutôt "agrocarburant",
selon la terminologie en vigueur) fait son entrée ce mercredi dans les
stations-services françaises. Censé contribuer à la lutte contre le
réchauffement climatique, il devrait être disponible avant la fin de
l'année dans environ 70% des 12.700 stations-service françaises. Sur
les 10 millions de véhicules qui roulent à l'essence en France, 60%
pourront l'utiliser, dont la quasi-totalité de ceux mis en circulation
depuis 2000. Et le gouvernement va lancer un site internet
avec la liste exacte des véhicules compatibles. Les ambitions affichées
sont grandes : car, devançant les objectifs européens en matière de
lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, la France
prévoit d'incorporer 7% de biocarburants
dans les carburants fossiles d'ici 2010 contre 5,75% visés par les
autorités communautaires. Pour 2009, l'objectif est de 6,25%
d'incorporation.
Mais l'E10 fait paradoxalement l'unanimité contre lui dans les milieux écologistes. "Ça n'a aucun sens écologique et en plus, ce n'est pas rentable économiquement", assure Sébastien Godinot, de l'association Les Amis de la Terre. "Utiliser
des plantes alimentaires pour remplir l'estomac des voitures, plutôt
que celui des Hommes ne permet pas de répondre aux dérives de
l'agriculture intensive et à la faim dans le monde
", dénonce pour sa part Sébastien Genest, président de France Nature Environnement.
"Une fausse solution poussée par le lobby agricole"
Les
défenseurs de l'environnement pointent en effet l'agriculture
intensive, gourmande en engrais et pesticides, à l'origine de l'éthanol
et dénoncent les fortes quantités d'eau et d'énergie nécessaires à la
fabrication et au transport de cet alcool issu de la betterave ou des
céréales. "Pour une tonne de pétrole économisée, les agrocarburants en consomment au moins autant pour être produits", estime Sébastien Godinot, qualifiant les agrocarburants de "fausse solution poussée par le lobby agricole".
"L'impact pour l'environnement n'est même pas intéressant", abonde Raphaël Claustres,
du Comité de Liaisons Energies renouvelables (CLER). Ce réseau
d'associations, d'entreprises et de collectivités locales milite pour
limiter les agrocarburants
à la distribution locale d'huiles végétales pures, nécessitant moins de
transport et de transformation. Il propose en outre de promouvoir des
carburants alternatifs tels que le biogaz (fermentation de matière
organique) ou les biocarburants de 2e génération (fabriqués à partir des déchets végétaux de l'agriculture).
Les betteraviers qui rient, les pétroliers qui grognent
La critique n'est pas nouvelle. Dans un rapport publié en juillet 2008, l'OCDE soulignait que les politiques de soutien aux biocarburants,
très coûteuses, avaient un impact limité (de l'ordre de 1%) sur la
réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pourtant, selon
l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, le plan biocarburant français (comprenant le biodiesel et les autres biocarburants)
doit permettre à la France d'économiser 6 millions de tonnes en
émissions de C02 en 2010, sur les 128 millions de tonnes que le
transport routier émet chaque année.
En première ligne pour le lancement de l'E10,
les compagnies pétrolières ne sont pas plus enthousiastes.
L'augmentation de la part d'éthanol dans l'essence va augmenter les
excédents d'essence qu'elles ont de plus en plus de mal à exporter vers
les Etats-Unis. "D'un point de vue strict, l'incorporation d'éthanol à l'essence n'est pas favorable au raffinage français", reconnaît ainsi Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières. Loin de ces crispations, les betteraviers saluent au contraire un "lancement très attendu" qui offre un nouveau débouché à leur filière, handicapée par la suppression des subventions aux exportations de sucre. "Nous espérons devenir le leader européen de la production d'éthanol", se réjouit Alain Jeanroy, de la confédération générale des planteurs de betteraves.
D'après agences
Revenir en haut Aller en bas
http://cheza.forumactif.com
 
Biocarburant - L'E10, ce nouveau carburant qui irrite les écologistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Nouveau Mustela sans paraben
» Du nouveau chez les transats ????
» Après le Godetia, y-aura-t-il un nouveau BSL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amicalement votre :: Actualités :: Sciences et High-Tech-
Sauter vers: